L’anorgasmie Montréal ou l’absence d’orgasme Montréal
 



Membre de l'Ordre des psychologues du Québec


L’anorgasmie Montréal ou l’absence d’orgasme Montréal:

L’anorgasmie est le délai ou l’absence d’orgasme chez une personne, suivant une excitation sexuelle normale ou durant laquelle le plateau a été atteint. L’absence d’orgasme peut-être une dysfonction primaire ou secondaire, permanente ou sélective, ainsi que totale ou situationnelle.
Lorsqu’il y a dysfonctionnement primaire, la femme n’a jamais connu l’orgasme contrairement au dysfonction secondaire.
La dysfonction orgastique totale est celle où la patiente ne connaît jamais l’orgasme quelque soient les lieux stimulés.
En effet, certaines femmes ressentent l’orgasme clitoridien sans jamais rencontrer l’orgasme vaginal. On parle dans ce cas de dysfonction orgastique situationnelle.
Quant à la dysfonction orgastique sélective, elle réside dans le fait que l’absence d’orgasme se produit avec un partenaire donné tel que le mari.
Il est important de préciser que les femmes souffrant d’anorgasmie peuvent être normalement excitées et même à des niveaux très élevés.
Nous prendrons à titre d’exemples deux dysfonctionnements orgastiques pour l’étude thérapeutique, le permanent et le situationnel.

Le traitement de l’anorgasmie ou l’absence d’orgasme:

Quels que soient les lieux de la stimulation, la femme n’obtient pas d’orgasme et d’ailleurs n’en a jamais connu. Tout d’abord, le thérapeute doit s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une femme mal stimulée par son mari, faute de quoi le problème reposerait sur le conjoint.
Le premier objectif thérapeutique est que la femme puisse obtenir son premier orgasme.
Le thérapeute préconisera la masturbation clitoridienne, associée à des entretiens psychothérapeutiques qui sont destinés à déculpabiliser cet exercice.

La patiente doit se concentrer sur les sensations érotiques ressenties lors de l’exercice, et non sur celles attendues qui justement peuvent entraver le résultat espéré. l'exploration des sensations intra vaginales et notamment du Point - G permet également de développer sa sensibilité sexuelle.

Les entretiens patients thérapeute consistent aussi à inciter la patiente à avoir recours aux fantasmes érotiques, à mettre au jour les phobies relatives à l’orgasme.
Type de thérapeutique pour l’anorgasmie situationnelle : L’anorgasmie situationnelle la plus souvent rencontrée est intra-vaginal, et d’origine psychique.
Le psychologue clinicienne doit commencer par découvrir si les problèmes sont en rapport avec la situation coïtale, s’ils sont d’origines intra-psychique ou s’ils résident dans le couple.
Dans un deuxième temps, des exercices destinés à augmenter la sensibilité de la femme seront prescrits. Le but consiste donc à transférer la source orgastique dans le vagin. Les résultats positifs obtenus sont de l’ordre de 50%.

Autres rubriques du même thèmes:

      La frigidité ou l’absence d’excitation sexuelle
      L’anorgasmie ou l’absence d’orgasme
      L’éjaculation précoce
      L’impuissance ou trouble de l’érection

 

Si vous avez des questions n'hésitez pas à me contacter. Je serais heureuse de pouvoir vous aider.

 

 

 

 

 
  HOME | APPROCHE | EXPERIENCE | THERAPIES | LINKS | CONTACT